Maintenir, favoriser le lien

 

La multiplicité des charges, le manque de temps et la fatigue sont autant de raisons qui conduisent un aidant familial à se couper du monde et à se retrouver seul face à l’accompagnement de son proche.

 

Effectuer des activités culturelles ou sociales, retrouver des amis ou de la famille dans un cadre extérieur, ou encore se confier à un proche, à d’autres aidants ou à un professionnel peuvent s’avérer salutaires.

Entre ma situation familiale compliquée et l’aide à mon proche, je me suis isolée.

Suite à son divorce, et parce qu’elle s’occupe de sa maman tous les jours, Carole s’est isolée. Elle cherche des solutions...

J’ai du scolariser mon enfant handicapé dans un centre spécialisé, je culpabilise beaucoup

Elise a placé son fils en établissement spécialisé. Mais cela la met mal à l’aise, elle a peur d’avoir fait le mauvais ch...