J’ai dû scolariser mon enfant handicapé dans un centre spécialisé, je culpabilise beaucoup

« Mon fils présente un handicap lourd. Il doit être assisté dans tous les actes de la vie courante et nécessite une surveillance permanente. Nous avons essayé de le scolariser dans une école municipale avec l’accompagnement d’une Assistante de Vie Scolaire (AVS), mais cela ne répondait pas à ses besoins. L’équipe pédagogique et la MDPH m’ont orientée vers un Institut Médico-Pédagogique (IME) proche de chez moi. Même si cet établissement me semble tout à fait adapté, j’ai peur, par cette décision, d’avoir réduit ses chances d’avoir une « vie normale ». Je culpabilise beaucoup… » Elise 39 ans

Elise a placé son fils en établissement spécialisé. Mais cela la met mal à l’aise, elle a peur d’avoir fait le mauvais choix pour l’avenir de son enfant. Elle souhaite être rassurée et conseillée sur les impacts de cette décision.

 

 

Cette décision vous semble difficile, mais il faut vous déculpabiliser en vous rappelant que vous avez suivi les conseils de professionnels. Et en effet, la MDPH (Maison Départementale Des Personnes Handicapées) est spécialisée dans toutes les questions qui touchent le handicap. Ainsi elle accompagne des milliers de familles et de personnes handicapées à avancer au mieux dans la vie.

 

Par ailleurs, votre fils a fait sa rentrée dans un IME de proximité, ceci vous permet de rester proche de lui et offre à votre enfant la possibilité de rentrer chaque soir à la maison. Vous ne vous délestez pas de votre rôle de parent mais vous lui offrez un mode de vie adapté et plus épanouissant.

 

Sachez également qu’il existe des associations de soutien aux familles confrontées au handicap de leurs proches. Vous pourriez les contacter afin d’échanger avec d’autres parents qui ont dû faire face aux mêmes décisions.

Vous faites face à des décisions difficiles vis-à-vis d’un proche en situation de handicap ? Vous souhaiteriez parler de ce que vous vivez ou encore échanger avec d’autres personnes qui vivent la même chose que vous ? Contactez un conseiller par mail ou par téléphone. Il saura vous orienter et vous apportera une écoute attentive et bienveillante.