Nous sommes plusieurs aidants, mais c’est moi qui fais presque tout

« Nous sommes cinq frères et sœurs dans la famille. Depuis une chute dans son jardin l’été dernier, notre père est devenu dépendant. Notre mère est âgée et ne peut pas se charger seule de toutes les tâches du quotidien. Je me rends donc régulièrement à leur domicile, pour effectuer un peu de ménage et préparer des repas, et aussi pour m’assurer qu’ils n’ont besoin de rien. Avec mon travail et mes enfants, c’est difficile et je sens que je m’épuise. Mes frères et sœurs ne se mobilisent pas pour m’aider, je ne sais pas comment leur dire. Pour moi, ça me parait tellement évident. Je ne vais pas tenir longtemps comme ça, il me faudrait de l’aide… » Maryse 41 ans

Maryse est devenue aidante familiale de ses parents. Elle s’épuise et aimerait bénéficier du soutien de ses frères et sœurs. Elle souhaiterait les mobiliser pour équilibrer les tâches et avoir un peu de répit.

 

 

Le rôle d’aidant est difficile ; à trop prendre soin des autres, on oublie souvent de prendre soin de soi. Et pourtant, c’est en restant en forme et en bonne santé que vous serez plus utile auprès de votre proche.

Il est donc essentiel de partager des tâches lorsque cela est possible, à la fois pour vous préserver, et ne pas développer un sentiment de frustration à l’égard de votre cercle familial.

 

Vous avez spontanément accepté de vous rendre au domicile de votre proche pour l’aider. Ce qui vous parait être une évidence ne l’est pas forcément pour les autres et vous pourriez envisager d’ouvrir le dialogue avec votre famille.

 

Nous vous conseillons de lister les temps libres ou les moments pendant lesquels chacun d’entre vous peut se libérer plus facilement, ainsi que les tâches que chacun est prêt à faire : vous pourrez ainsi établir un planning.

 

Si vous avez besoin de conseils pour trouver les mots justes, sachez qu’il existe de nombreuses associations d’aidants. Vous bénéficierez de conseils et pourrez, si vous le désirez, partager votre expérience avec d’autres aidants.

 

Votre situation d’aidant devient épuisante ? Vous souhaiteriez parler de ce que vous vivez ou encore échanger avec d’autres personnes qui vivent la même chose que vous ? Contactez nos conseillers. Ils sauront vous orienter vers des organismes adaptés et vous apporteront une écoute attentive et bienveillante.