Les dispositifs d’aide pour le maintien à domicile

Des dispositifs de maintien à domicile existent pour garder ses habitudes et son confort de vie malgré la perte d’autonomie. Selon votre niveau de dépendance, vous pouvez faire appel à différents organismes.

Vous êtes concerné si : vous souhaitez rester à votre domicile malgré vos problèmes de santé et vous aimeriez être soutenu dans votre démarche de maintien à domicile.

 

 

Le premier dispositif de maintien à domicile est le recours aux services à la personne. Il s’agit de prestataires d’aide à domicile qui permettent la mise en place de services divers (ménage, auxiliaire de vie, portage de repas, téléalarme, hygiène…).

 

En effet, il existe plusieurs dispositifs qui peuvent participer aux dépenses selon votre degré de perte d’autonomie et sous certaines conditions (âge, ressources) :

 

  • L’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA) délivrée par le Conseil Départemental. Elle est destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus, selon leur niveau de perte d’autonomie. Elle permet de financer une partie des dépenses nécessaires à votre maintien à domicile (aide à la personne, portage de repas, téléalarme, hygiène, séjour temporaire…)

 

  • Le Plan d’Action Personnalisé (PAP) délivré par la sécurité sociale, s’adresse aux personnes âgées fragiles (isolement, ressources…) relativement autonomes (GIR 5 et 6).

 

  • La Prestation de Compensation du Handicap (PCH), versée par le département, destinée à rembourser les dépenses liées à la perte d’autonomie. Son attribution dépend du degré d’autonomie, de l’âge(moins de 60 ans), des ressources et de la résidence.

 

La déduction fiscale et le crédit d’impôt peuvent participer au financement de ces prestations.

 

Parce que chaque situation est différente, contactez un conseiller pour être accompagné dans la mise en place des services d’aide au maintien à domicile dont vous avez besoin.