Être soutenu dans son rôle d’aidant

 

Lorsque l’on accompagne un proche malade, en situation de handicap ou de perte d’autonomie, on se retrouve engagé dans une relation d’aide qui modifie la nature et souvent la qualité de la relation établie au préalable avec lui.

 

Au-delà de l’aspect relationnel, cet accompagnement peut aussi avoir des impacts très importants sur la vie quotidienne.

Je ne peux plus tout faire toute seule, j’ai besoin d’aide.

Atteinte d’une maladie invalidante, Hélène a perdu en mobilité et se trouve en difficulté pour réaliser des actes de la vie...